Résolutions votées lors de la plénière intermédiaire du Parlement des Jeunes

La plénière intermédiaire du Parlement des Jeunes a eu lieu samedi passé (28.03.2015) au Cercle Cité à Luxembourg Ville. Neuf résolutions ont été adoptées, dont trois concernant le référendum du 7 juin prochain (droit de vote à 16 ans, droit de vote aux résidents non-luxembourgeois, limitation des mandats des ministres). Cette panoplie de résolutions démontre le bon travail des commissions thématiques du Parlement des Jeunes.

Veuillez trouver ci-joint les résolutions adoptés:

 

Résolution jeunes djihadistes

Résolution sur la lutte contre le virus Ebola et la réforme de l’aide au développement

Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste Etat Islamique

Résolution sur l’instruction civique

Cours des religions

Résolution logement

Résolution portant sur la limitation des mandats des ministres

Résolution en faveur de l’ouverture encadrée du droit de vote aux résidents non luxembourgeois

Droit de vote à 16ans

Résolution pour l’éducation catholique

Depuis le début de la formation du nouveau Gouvernement luxembourgeois, le  Ministre de l’Education Nationale veut supprimer les cours d’éducation religieuse catholique ainsi que le cours d’éducation morale et sociale. La commission d’éducation du parlement des jeunes veut soutenir et protéger le cours de religion tout en conservant le choix entre les deux cours. Il est proposé au Ministre de l’Education Nationale de rémunérer les professeurs et enseignants de religion par l’Etat pour diminuer l’influence  de l’Eglise sur l’Etat et de leur payer le même salaire que les autres professeurs et enseignants. Il est de même conseillé de soutenir le choix entre l’éducation religieuse catholique et l’éducation morale et sociale parce que la commission est d’avis que le choix entre les deux cours a une fonction purement démocratique.

Résolution pour l’éducation catholique

Réduction de la consommation de viande

Au début du XXème siècle on était à peu près 1.55 milliard d’habitants sur terre. Actuellement on est 7 milliards et ce chiffre passera à 9 milliards en 2050. Cette augmentation stupéfiante de la population mondiale nous contraint à ne plus vivre comme on vivait jusqu’à présent, à cause de pénuries alimentaires futures. Pour éviter une telle catastrophe, il faut que chacun d’entre nous prenne des initiatives. La plus urgente étant la diminution de la consommation de viande. Dans une époque où la consommation de viande augmente de plus en plus et que les terres cultivables deviennent insuffisantes, les gens doivent changer leurs habitudes alimentaires.

Résolution-Réduction de la consommation de viande

Cannabis: Quand à la dépénalisation?

La pénalisation répressive du cannabis est un projet qui se fait depuis plus de 50 ans. Nous pensons qu’il ne marche pas et met des vies légales et des carrières de beaucoup de jeunes en danger. La pénalisation crée un marché noir dangereux qui aide la grande criminalité et qui produit un produit impur, car il est souvent mélangé avec d’autres substances toxiques. Nous avons trois propositions, la première vise à sortir les consommateurs de l’illégalité en dépénalisant la possession et la consommation de cannabis. La deuxième cherche à éliminer le marché noir du cannabis, en faisant réguler la production et la vente de cannabis par l’État. La troisième proposition vise à autoriser le cannabis comme médicament.

Resolution_ cannabis

Résolution concernant le recyclage

Le Parlement des Jeunes exige un système de tri homogène dans tout le pays.

Pour plus de détails:

Resolution_concernant_recylage

Rentenreform

Aufgrund der steigenden implizierten Staatsschuld Luxemburgs, begrüßt das Jugendparlament den am 5. Dezember 2012 vom luxemburgischen Parlament angenommenen Gesetzesentwurf zum Rentenwesen und befürwortet einige Eckpunkte der Reform, wie das Beibehalten der Mindestrenten und die Rentenindexierung. Jedoch sind wir besorgt über die unsicheren wirtschaftlichen Prognosen auf denen die aktuelle Reform basiert. Zudem fordert das Jugendparlament die Eingliederung des öffentlichen Rentensystems in das private Rentensystem, eine Erhöhung des Renteneintrittsalters, sowie einen Anstieg der Rentenbeiträge auf 28% innerhalb der nächsten 5 Jahre.

 

Resolution – Rentenreform

Résolution sur la question israélo-palestinienne

Resolution_Israel_Palestine

Freihandelsabkommen zwischen der EU und den USA

Resolution_TTIP

Résolution sur le futur de l’Europe

En se souvenant des débuts de la construction européenne et en prenant compte les résultats des dernières élections européennes alarmantes, le Parlement des Jeunes a adopté une position entièrement pro-européenne contenant entre autre la revendication d’une réforme des institutions européens et une meilleure médiatisation de l’UE.

Résolution du Parlement des Jeunes sur la libre circulation des citoyens européens (et assimilés) dans l’UE

A l’occasion du sommet intermédiaire, le Parlement des Jeunes a donné son accord sur une résolution en faveur de la libre-circulation dans l’UE, favorisant un échange de citoyens européens par les moyens entre autre de formations linguistiques et du programme ‘Erasmus +’ afin de permettre la construction d’une identité européenne.

Resolution_Zukunft_EU

Résolution sur les conséquences de la crise ukrainienne pour l’Union Européenne

Le Parlement des Jeunes appelle les dirigeants luxembourgeois et européens à être ambitieux et :

– mettre en œuvre un programme multifacettes de soutien économique et financier à l’Ukraine du Président Poroshenko. Pour plus de précisions, nous renvoyons à notre résolution,

– encourager des réformes politiques profondes en Ukraine afin qu’un Etat stable, démocratique et relativement prospère puisse émerger,

– soutenir le programme de soutien non-financier à l’Ukraine tel que proposé par la Commission européenne,

– poursuivre le rapprochement entre l’Ukraine et les pays européens, conformément à la volonté d’une majorité d’Ukrainiens,

– se montrer fermes vis-à-vis de la Russie, notamment de ses dirigeants despotiques actuels, sans toutefois fermer la porte au dialogue,

– saisir l’occasion de cette crise ukrainienne pour enfin développer une politique énergétique européenne digne de ce nom,

– tirer les conclusions de la crise ukrainienne pour la politique étrangère européenne, notamment en matière de rapidité, coordination et définition des intérêts communs, et

– développer la politique de défense et de sécurité commune européenne. 

La politique européenne d’asile et d’immigration

En premier lieu, nous avons constaté que la politique actuelle était essentiellement à caractère répressif, qu’elle satisfaisait insuffisamment à l’exigence de solidarité entre Etats membres, et qu’elle était inefficace pour enrayer les flux de migration illégale. Nous avons également mené une réflexion sur les raisons qui poussent des dizaines de milliers de migrants à rechercher un futur meilleur en Europe. Enfin, nous avons pris en considération le manque de main d’œuvre qualifiée dans plusieurs secteurs économiques en Europe.

Le Parlement des Jeunes appelle donc à des réformes ambitieuses et courageuses pour une politique plus juste, plus efficace et plus adaptée aux défis actuels :

– Premièrement, une facilitation de l’immigration qualifiée et de l’accès aux universités européennes pour les étudiants de pays tiers, ce qui passe, au Luxembourg, par la réforme de la loi modifiée du 29 août 2008 et, au niveau européen, par une réforme de la directive sur la « carte bleue européenne ».

– Deuxièmement, une politique d’asile et d’immigration européenne assurant une solidarité accrue entre Etats membres et davantage d’ouverture à l’immigration.

– Troisièmement, la définition et l’application de standards minimums pour les conditions de vie dans les camps d’accueil, pour respecter les droits fondamentaux des migrants.

– Quatrièmement, une redéfinition du rôle des agences européennes, afin qu’elles aient une mission de protection parallèlement à leur mission de « répression ».

– Enfin, cinquièmement, un soutien plus efficace au développement de standards économiques et sociaux satisfaisants dans les pays d’origine des immigrants, car cela demeure le meilleur instrument de lutte contre l’immigration illégale.

Ukraine conséquences