Communiqué de Presse

communique

Den 23. Mäerz 2018 hunn d’Jugendparlament, d’Conférence Nationale des Élèves du Luxembourg (CNEL) an d’Carrefour Pastorale des Jeunes hir Kandidatur gestallt fir Member vun der Conférence Générale de la Jeunesse du Luxembourg (CGJL) ze ginn.

D’CGJL ass den Daachverband vun all de Jugendorganisatiounen am Land. Aus dësem Grond sinn esou wuel d‘CNEL ewéi och d’Jugendparlament der Meenung, dass dës Plattform fir si als Jugendbeweegungen eng wichteg Plaz duerstellt fir d‘Interesse vun hire Memberen auszedrécken an esou gemeinsam d’Interesse vun der Jugend weider ze bréngen. Laut de Statute vun der CGJL erfëllen déi dräi Organisatiounen all Critère fir Member ze ginn an esou dierft dëse Kandidaturen näischt am Wee stoen. Leider war dat den 23. Mäerz op der General Versammlung (AG) net de Fall an d’Jugendparlament gouf enges bessere beléiert. D’AG huet géint eng Memberschaft vum Jugendparlament an der CGJL gestëmmt. Der CNEL an der Carrefour Pastorale des Jeunes hir Demande op Memberschaft gouf ugeholl.

D’Jugendparlament ass enttäuscht iwwert dës Decisioun, a kann se och net no vollzéien. Mir bedaueren, dass d’Engagement vun deene Jonken am Jugendparlament net an der CGJL weidergedroe gëtt. Mir krute leider op der AG och keng Ursaache fir dësen negative Vott mat op de Wee, esou, dass déi Jonk vum Jugendparlament och leider keng eventuell Ännerungen ënnerhuele kënne fir bei enger nächster Kandidatur eng positiv Äntwert ze erhalen.

 

 

Fir den Exekutivbüro vum Jugendparlament,

Loris Laera, President

 

 

Artikel am Tageblatt 28.3.2018

Legal Immigratioun fir Qualificéiert Leit erliichteren

Asyldemandeure musse méi fair verdeelt ginn an et muss en Ënnerscheed gemaach ginn tëscht der Migratioun aus ekonomeschen an där aus Sécherheetsgrënn.

Dat fuerdert d’Jugendparlament a Saachen Asyl- an Immigratiounspolitik. Donieft schreift de Parlament des Jeunes der Lëtzebuerger EU-Présidence op de Gebidder Ëmwelt, Wirtschaft an Kontakt tëscht Jonken a gewieltene Leit Aufgaben an hiert Bichelchen. Sou sollten déi Gewielten z.B. méi op déi Jugendlech duerkommen.

De Pierre-Antoine Klethi am Gespréich mam Sandra Schmit

http://www.rtl.lu/letzebuerg/702813.html#ticker

service migrants et réfugiés

 

Lire la suite

Bilan de la séance plénière des 6-7 juillet et du hearing à la Chambre

  1. Séance plénière des 6 et 7 juillet 2015

Le dernier sommet du Parlement des Jeunes pour la session 2014/2015 s’est tenu les 6-7 juillet 2015 dans les locaux du Parlement Européen, au Kirchberg. Au cours de ce sommet, les membres ont eu l’opportunité de participer à des ateliers pour promouvoir l’égalité des chances entre femmes et hommes (organisés avec le soutien de ZONTA et de 4Motion). De plus, des hauts fonctionnaires du Ministère de la Coopération et du Ministère du Développement Durable ont présenté les positions luxembourgeoises pour les trois grandes conférences du second semestre 2015 à Addis Abeba, New-York (ONU) et Paris (COP21). Une table ronde a également été organisée avec des représentants des branches jeunes de plusieurs partis politiques sur le thème du renforcement de la participation des jeunes à la vie politique et sociale du pays. Cette table ronde s’inscrit dans le cadre du projet lancé par le Bureau Exécutif d’une large consultation pour trouver des alternatives au droit de vote à 16 ans afin de mieux intégrer les jeunes dans le processus politique.

Comme à chaque sommet, des résolutions ont également été adoptées. Les sujets sont (i) la conférence sur le climat à Paris (COP21), (ii) l’encadrement des activités de surveillance des services de renseignement, (iii) le processus de paix et de réunification de Chypre, (iv) les relations entre Israéliens et Palestiniens, (v) l’orientation scolaire, (vi) la prostitution et (vii) la protection des insectes pollinisateurs. Les résumés sont disponibles en Annexe 1.

Par ailleurs, un Accord Quadripartite entre le ministère compétent pour la jeunesse, la CGJL, le Centre Information Jeunes (CIJ) et le Bureau Exécutif du Parlement des Jeunes a reçu le soutien des membres du Parlement des Jeunes. Cet Accord définit un cadre qui stabilisera et pérennisera le projet. Le rôle des différents partenaires est mieux défini. Par ailleurs, les principes fondamentaux du projet du Parlement des Jeunes (objectif éducatif et politique ; organes permanents ; certaines conditions pour devenir membre) figurent également dans cet Accord. En revanche, pour diverses raisons, le projet de nouveau Règlement Interne et de Code de Déontologie n’a pas obtenu la majorité requise de 2/3 des membres présents. Le Bureau Exécutif a d’ores-et-déjà affirmé son intention de rouvrir le dialogue avec ceux qui se sont opposés au projet de réforme, afin d’aboutir à un nouveau projet. En effet, le Bureau Exécutif a réaffirmé son engagement pour un Parlement des Jeunes plus ouvert et plus représentatif de la diversité des jeunes du pays. Un Parlement des Jeunes qui permette à chacun, quel que soit son sexe, son âge ou son orientation politique, de développer ses talents et de les mettre au service d’un projet collectif. Un Parlement des Jeunes qui soit également un interlocuteur crédible et reconnu pour les élus et les gouvernants de notre pays.

Enfin, le Bureau Exécutif a été renouvelé, conformément aux dispositions du Règlement Interne. Le Président Elisha Winckel a été confortablement réélu. Les autres membres du Bureau Exécutif sont Pierre-Antoine Klethi (vice-président, réélu), Christophe Mersch (secrétaire général, réélu), Sara Freixo et Ken Valeiro da Sousa. Les membres du nouveau Bureau Exécutif se présentent dans une newsletter spéciale en Annexe 2.

  1. Hearing à la Chambre des Députés – 10 juillet 2015

Les résolutions, de même que celles adoptées en mars et avril (disponibles sur le site internet du Parlement des Jeunes), ont été présentées à une bonne douzaine de membres de la Chambre des Députés, dont son Président, Mars di Bartolomeo. Les députés et leurs homologues juniors ont ainsi eu l’opportunité d’échanger leurs opinions à propos des thèmes des résolutions.

L’importance d’un dialogue plus fréquent entre les commissions du Parlement des Jeunes et celle de la Chambre des Députés a été soulignée et des initiatives seront prises en ce sens.

  1. Prochaines étapes

Le Bureau Exécutif poursuivra la consultation des partis politiques au sujet de la participation des jeunes à la vie politique et sociale du pays. Déi Lénk et les Pirates ont déjà répondu à la lettre du Bureau Exécutif, tandis qu’une entrevue très constructive a également déjà eu lieu avec des dirigeants du CSV.

La séance plénière d’ouverture de la session 2015/16 aura lieu le 24 octobre 2015. Le Bureau Exécutif et les chargés de projet mèneront une campagne de recrutement dans les lycées à partir de mi-septembre (nous appelons donc les directeurs de lycée et/ou les professeurs d’éducation civique à nous accueillir), mais les inscriptions sont déjà ouvertes pour ceux qui le souhaitent. Le Bureau Exécutif espère également obtenir le soutien des médias pour atteindre le plus grand nombre de jeunes possibles et garantir ainsi une « égalité des chances politiques » pour les jeunes, en offrant à chacun la possibilité de rejoindre le lieu de débat et de partage qu’est le Parlement des Jeunes.

bureau jp

Participation renforcée des jeunes au processus politique

Communiqué de presse

Participation renforcée des jeunes au processus politique

Après le rejet de l’introduction du droit de vote à 16 ans au bénéfice des jeunes souhaitant s’inscrire sur les listes électorales, le Bureau Exécutif du Parlement des Jeunes que le sujet d’une meilleure intégration des jeunes dans le processus décisionnel démocratique demeure d’actualité.

Un débat doit désormais s’ouvrir afin de déterminer quelles alternatives au droit de vote seraient les plus adéquates pour donner aux jeunes une place dans l’espace public et politique. Des idées circulent déjà telles qu’une réforme de la place de l’instruction politique au lycée, un renforcement du Parlement des Jeunes ou encore la possibilité d’introduire le droit de vote facultatif à 16 ans uniquement aux élections communales.

Lire la suite

Communiqué de presse: Résultats et conséquences du Référendum du 7 juin

 

Le Parlement des Jeunes (PJ) prend acte du rejet massif de la proposition d’ouvrir sous conditions le droit de vote aux élections législatives aux résidents non-Luxembourgeois. Le PJ regrette que l’opportunité d’illustrer le multiculturalisme et l’ouverture de la société luxembourgeoise ait été manquée. Ce résultat ne doit pas remettre en cause les bonnes relations qu’entretiennent les Luxembourgeois avec les non-Luxembourgeois. Le PJ attend désormais de la majorité parlementaire et du gouvernement des propositions alternatives pour permettre une intégration approfondie des citoyens qui n’ont pas la nationalité luxembourgeoise mais participent activement à la vie économique, sociale et culturelle du Luxembourg. L’accès simplifié à la nationalité luxembourgeoise constitue notamment une piste de réflexion.

Lire la suite

Communiqué de presse du 7 mai 2015: Débriefing sur les sommets du 28 mars et 24 avril

Lors du sommet du 28 mars, deux membres du Bureau Exécutif (BE) ont démissionné pour marquer leur désaccord avec le fonctionnement du BE et le rejet répété de nouvelles initiatives pour dynamiser le Parlement des Jeunes (PJ). Un troisième membre s’est retiré quelques jours plus tard, ouvrant la voie à l’organisation de nouvelles élections (lorsque le BE ne compte plus que deux membres, il est démissionnaire d’après le règlement interne du PJ). Le sommet du 24 avril a vu l’élection d’Elisha Winckel au poste de Président. Il est entouré de Jana Degrott (Vice-Présidente), Christophe Mersch (Secrétaire Général), Philippe Roukoz et Pierre-Antoine Klethi au sein de la nouvelle équipe. Une présentation de chaque membre du nouveau BE se trouve en annexe sous forme d’une « newsletter extraordinaire »

Voir  le communiqué dans son intégralité :

1Communiqué_presse_7mai2015 (1)

Communiqué de Presse 28.01.14

Le Parlement des Jeunes estime que la formation d’un nouveau gouvernement représente une opportunité pour mettre au premier plan les préoccupations des générations futures. Ainsi, nous avons analysé et commenté le contenu du programme gouvernemental pour en faire ressortir les points suivants :

Droit de vote à 16 ans

Le Parlement des jeunes approuve l’initiative du gouvernement d’introduire le droit de vote à 16 ans. Il s’agit d’un moyen efficace pour contrebalancer l’hégémonie des personnes âgées et d’inciter les responsables politiques à défendre les intérêts des jeunes. Cette loi devra aller de pair avec une éducation civique plus approfondie à l’école pour pouvoir préparer les jeunes correctement à leur nouvelle responsabilité.

Droit de vote pour tous les résidents

Le Parlement des Jeunes salue l’initiative du nouveau gouvernement pour faciliter l’intégration des citoyens non luxembourgeois et donne une opinion favorable à l’idée de donner le droit de vote aux résidents non luxembourgeois pour les élections au niveau national. Le Parlement des Jeunes espère que le referendum, qui aura lieu en 2015, donnera un avis positif à cette idée.

Par contre, le Parlement des Jeunes critique que, dans le programme gouvernemental, une diminution du délai d’inscription pour les élections communales n’ait pas été retenue.

De plus, le Parlement des Jeunes se demande si le droit de vote des résidents non luxembourgeois, sera lié à des conditions comme par exemple un temps de résidence obligatoire, ce qui serait important pour le Parlement des Jeunes.

Chômage des jeunes

Nous plaidons pour la création de centres éducatifs spécialisés qui assureront une formation spécifique de qualité aux jeunes, afin que ces derniers soient préparés, lors de leur l’entrée sur le marché du travail. Le PJ tient à souligner que notre système scolaire devrait davantage s’occuper des élèves du cycle inférieur de l’EST (modulaire). De plus, il faut absolument veiller à ce que ces formations soient en cohérence avec les besoins et les revendications du marché du travail. Ainsi nous plaidons pour une sorte de <<numerus clausus >> dans les branches qui n’offrent que peu de débouchés sur le marché du travail. En outre, nous sommes d’avis que les entreprises devraient être davantage intégrées dans la formation p.ex en offrant aux jeunes plus de possibilités de stage en entreprise.

Séparation entre église et Etat

Le Parlement des Jeunes se félicite de l’intention du nouveau gouvernement à remettre en cause les conventions existantes entre certains cultes et l’Etat. Si la nouvelle coalition déclare affirmer le principe de la neutralité de l’Etat envers les différentes confessions religieuses, force est de reconnaître qu’elle ne retient pas l’abrogation des articles 22 et 106 de la Constitution luxembourgeoise afin que l’Etat ne reconnaisse et ne finance plus aucun culte. Quant à l’introduction d’un cours unique et neutre d’éducation aux valeurs, le Parlement des Jeunes soutient vivement la politique du nouveau gouvernement et revendique l’introduction de l’enseignement aux valeurs aussi tôt que possible.

La réforme scolaire

Le Parlement des Jeunes plaide pour un système scolaire plus flexible, qui s’adapterait mieux aux besoins individuels et linguistiques de chaque élève et qui pousserait le niveau scolaire vers le haut et non vers le bas. C’est pourquoi, nous approuvons la volonté du gouvernement à pouvoir choisir la langue véhiculaire du cours. De même, nous souhaitons que des cours de langue luxembourgeoise soient introduits, afin de promouvoir l’intégration de chaque élève. Nous préconisons une meilleure prise en charge de l’élève, en introduisant le tutorat obligatoire, des stages d’observation ainsi qu’une évaluation des professeurs. Finalement, nous plaidons pour que les cours d’art et de musique soient revalorisés dans le système scolaire.

 

Nous vous invitons également à consulter l’intégralité de nos résolutions sur notre site internet www.jugendparlament.lu

Pour tout renseignement complémentaire concernant le Parlement des Jeunes, n’hésitez pas à contacter le Bureau exécutif par mail : bureau@jugendparlament.lu

Résolutions votées durant le Sommet du Parlement des Jeunes

Du lundi 8 au mercredi 10 juillet 2013 a eu lieu le sommet annuel du Parlement des Jeunes (PJ). Cet événement majeur, clôturant la session 2012-2013 du Parlement des Jeunes, a permis aux commissions thématiques de présenter le fruit de leurs travaux sous forme de résolutions.

Lors du sommet annuel, les membres du PJ ont eu l’opportunité de discuter les résolutions proposées, de les amender et de finalement les soumettre au vote de ses membres, lors d’une séance plénière qui s’est déroulée le 9 juillet 2013 à l’Auditoire du Cercle Cité. La séance plénière a été clôturée par une conférence sur la grande région de M. Claude Gengler, directeur de la fondation « Forum Europa ».

Lire la suite

Entrevue entre M. Mosar et le Bureau du Parlement des Jeunes

Le 22 février 2013, le Président de la Chambre des Députés, M. Laurent Mosar a reçu le Bureau du Parlement des Jeunes à la Chambre des Députés. Lire la suite

Communiqué de presse: Séance inaugurale du Parlement des Jeunes

Voici le communiqué de presse par rapport à la séance inaugurale du samedi 27 octobre 2012 du Parlement des Jeunes:

CP-jugendparlament-session-2012.13 lancement