Résolution sur le futur de l’Europe

En se souvenant des débuts de la construction européenne et en prenant compte les résultats des dernières élections européennes alarmantes, le Parlement des Jeunes a adopté une position entièrement pro-européenne contenant entre autre la revendication d’une réforme des institutions européens et une meilleure médiatisation de l’UE.

Résolution du Parlement des Jeunes sur la libre circulation des citoyens européens (et assimilés) dans l’UE

A l’occasion du sommet intermédiaire, le Parlement des Jeunes a donné son accord sur une résolution en faveur de la libre-circulation dans l’UE, favorisant un échange de citoyens européens par les moyens entre autre de formations linguistiques et du programme ‘Erasmus +’ afin de permettre la construction d’une identité européenne.

Resolution_Zukunft_EU

0

Résolution sur les conséquences de la crise ukrainienne pour l’Union Européenne

Le Parlement des Jeunes appelle les dirigeants luxembourgeois et européens à être ambitieux et :

– mettre en œuvre un programme multifacettes de soutien économique et financier à l’Ukraine du Président Poroshenko. Pour plus de précisions, nous renvoyons à notre résolution,

– encourager des réformes politiques profondes en Ukraine afin qu’un Etat stable, démocratique et relativement prospère puisse émerger,

– soutenir le programme de soutien non-financier à l’Ukraine tel que proposé par la Commission européenne,

– poursuivre le rapprochement entre l’Ukraine et les pays européens, conformément à la volonté d’une majorité d’Ukrainiens,

– se montrer fermes vis-à-vis de la Russie, notamment de ses dirigeants despotiques actuels, sans toutefois fermer la porte au dialogue,

– saisir l’occasion de cette crise ukrainienne pour enfin développer une politique énergétique européenne digne de ce nom,

– tirer les conclusions de la crise ukrainienne pour la politique étrangère européenne, notamment en matière de rapidité, coordination et définition des intérêts communs, et

– développer la politique de défense et de sécurité commune européenne. 

La politique européenne d’asile et d’immigration

En premier lieu, nous avons constaté que la politique actuelle était essentiellement à caractère répressif, qu’elle satisfaisait insuffisamment à l’exigence de solidarité entre Etats membres, et qu’elle était inefficace pour enrayer les flux de migration illégale. Nous avons également mené une réflexion sur les raisons qui poussent des dizaines de milliers de migrants à rechercher un futur meilleur en Europe. Enfin, nous avons pris en considération le manque de main d’œuvre qualifiée dans plusieurs secteurs économiques en Europe.

Le Parlement des Jeunes appelle donc à des réformes ambitieuses et courageuses pour une politique plus juste, plus efficace et plus adaptée aux défis actuels :

– Premièrement, une facilitation de l’immigration qualifiée et de l’accès aux universités européennes pour les étudiants de pays tiers, ce qui passe, au Luxembourg, par la réforme de la loi modifiée du 29 août 2008 et, au niveau européen, par une réforme de la directive sur la « carte bleue européenne ».

– Deuxièmement, une politique d’asile et d’immigration européenne assurant une solidarité accrue entre Etats membres et davantage d’ouverture à l’immigration.

– Troisièmement, la définition et l’application de standards minimums pour les conditions de vie dans les camps d’accueil, pour respecter les droits fondamentaux des migrants.

– Quatrièmement, une redéfinition du rôle des agences européennes, afin qu’elles aient une mission de protection parallèlement à leur mission de « répression ».

– Enfin, cinquièmement, un soutien plus efficace au développement de standards économiques et sociaux satisfaisants dans les pays d’origine des immigrants, car cela demeure le meilleur instrument de lutte contre l’immigration illégale.

Ukraine conséquences

0

Droit de vote pour les résidents non luxembourgeois

Le gouvernement luxembourgeois a annoncé son intention d’organiser un référendum sur le droit de vote pour les étrangers résidents.

Le Parlement des Jeunes est d’avis que la connexion entre nationalité et droit de vote devra être maintenue puisque le droit de vote est un droit souverain qui devra être octroyé seul à ceux qui s’intègrent dans la société luxembourgeoise.

Ils reconnaissent les efforts effectués par un nombre croissant de citoyens qui ont acquis ou sont en train d’acquérir la nationalité luxembourgeoise ou la double nationalité afin de pouvoir jouir entre autre de l’obligation précitée.

Le PJ demande la promotion de la double nationalité et de la nationalité luxembourgeoise par le gouvernement, ainsi que l’augmentation du congé linguistique et des cours en langue luxembourgeoise gratuit offert par les communes.

Ci-dessous, la résolution dans son intégralité.

droit de vote etranger

0

Resolution en faveur d une instruction scolaire de la langue luxembourgeoise

 

Resolution en faveur d une instruction scolaire de la langue luxembourgeoise

0

Résolution sur une solution diplomatique à la crise en Ukraine

Plusieurs conclusions ont été tirées par le Parlement des Jeunes. Ainsi :

– Nous soutenons les aspirations du peuple ukrainien à davantage de démocratie, justice et prospérité, tout en insistant que les réformes doivent bénéficier à tous les Ukrainiens, quelle que soit leur langue et leur appartenance politique.

– Nous condamnons l’attitude de l’ancien président Ianoukovitch, symbole d’un régime corrompu et autoritaire.

– Nous condamnons l’attitude de la Russie, qui s’est comportée comme une puissance coloniale en Ukraine, a mis en danger la sécurité internationale en annexant militairement la Crimée et a longtemps refusé toute coopération avec l’Union Européenne et les Etats-Unis afin de trouver une solution pacifique et respectueuse de tous les intérêts en présence, en premier lieu les intérêts du peuple ukrainien.

– Nous rejetons le résultat du référendum qui a eu lieu en Crimée, surtout à cause des conditions non démocratiques (délai trop court, choix insuffisant, présence de paramilitaires russes). Néanmoins le PJ voit comme essentiel l’autodétermination de chaque région, voilà pourquoi le PJ souligne l’importance de tenir un référendum sous le signe de la transparence et démocratie.

– Nous appelons la communauté internationale à ne pas faiblir dans la recherche d’une stabilisation des relations russo-ukrainiennes et d’un retour à la paix en Ukraine.

– Nous appelons les autorités russes et ukrainiennes à se rassembler en vue pour négocier un accord bilatéral entre les deux nations, qui contiendrait entre autres des garanties concernant les droits des Russes vivant en Ukraine.

– Nous estimons qu’une révision de la Constitution ukrainienne est indispensable pour asseoir un régime démocratique, une justice indépendante et une autonomie permettant aux diverses régions de se développer harmonieusement au sein de l’Etat ukrainien.

Ukaine solution diplomatique

0

Résolution sur le quotas des femmes

Bien que le Parlement des Jeunes s’engage pour l’égalité entre hommes et femmes, il rejette cependant l’idée des quotas de femmes. Dans le monde du travail, les compétences de tout un chacun sont plus importantes que le sexe. Cette conception sera mise en péril en imposant aux entreprises des quotas de femmes. Par ailleurs, le Parlement des Jeunes favorise l’idée d’une parité entre hommes et femmes sur les listes électorales.

quotas_des femmes

0

Communiqué de Presse 28.01.14

Le Parlement des Jeunes estime que la formation d’un nouveau gouvernement représente une opportunité pour mettre au premier plan les préoccupations des générations futures. Ainsi, nous avons analysé et commenté le contenu du programme gouvernemental pour en faire ressortir les points suivants :

Droit de vote à 16 ans

Le Parlement des jeunes approuve l’initiative du gouvernement d’introduire le droit de vote à 16 ans. Il s’agit d’un moyen efficace pour contrebalancer l’hégémonie des personnes âgées et d’inciter les responsables politiques à défendre les intérêts des jeunes. Cette loi devra aller de pair avec une éducation civique plus approfondie à l’école pour pouvoir préparer les jeunes correctement à leur nouvelle responsabilité.

Droit de vote pour tous les résidents

Le Parlement des Jeunes salue l’initiative du nouveau gouvernement pour faciliter l’intégration des citoyens non luxembourgeois et donne une opinion favorable à l’idée de donner le droit de vote aux résidents non luxembourgeois pour les élections au niveau national. Le Parlement des Jeunes espère que le referendum, qui aura lieu en 2015, donnera un avis positif à cette idée.

Par contre, le Parlement des Jeunes critique que, dans le programme gouvernemental, une diminution du délai d’inscription pour les élections communales n’ait pas été retenue.

De plus, le Parlement des Jeunes se demande si le droit de vote des résidents non luxembourgeois, sera lié à des conditions comme par exemple un temps de résidence obligatoire, ce qui serait important pour le Parlement des Jeunes.

Chômage des jeunes

Nous plaidons pour la création de centres éducatifs spécialisés qui assureront une formation spécifique de qualité aux jeunes, afin que ces derniers soient préparés, lors de leur l’entrée sur le marché du travail. Le PJ tient à souligner que notre système scolaire devrait davantage s’occuper des élèves du cycle inférieur de l’EST (modulaire). De plus, il faut absolument veiller à ce que ces formations soient en cohérence avec les besoins et les revendications du marché du travail. Ainsi nous plaidons pour une sorte de <<numerus clausus >> dans les branches qui n’offrent que peu de débouchés sur le marché du travail. En outre, nous sommes d’avis que les entreprises devraient être davantage intégrées dans la formation p.ex en offrant aux jeunes plus de possibilités de stage en entreprise.

Séparation entre église et Etat

Le Parlement des Jeunes se félicite de l’intention du nouveau gouvernement à remettre en cause les conventions existantes entre certains cultes et l’Etat. Si la nouvelle coalition déclare affirmer le principe de la neutralité de l’Etat envers les différentes confessions religieuses, force est de reconnaître qu’elle ne retient pas l’abrogation des articles 22 et 106 de la Constitution luxembourgeoise afin que l’Etat ne reconnaisse et ne finance plus aucun culte. Quant à l’introduction d’un cours unique et neutre d’éducation aux valeurs, le Parlement des Jeunes soutient vivement la politique du nouveau gouvernement et revendique l’introduction de l’enseignement aux valeurs aussi tôt que possible.

La réforme scolaire

Le Parlement des Jeunes plaide pour un système scolaire plus flexible, qui s’adapterait mieux aux besoins individuels et linguistiques de chaque élève et qui pousserait le niveau scolaire vers le haut et non vers le bas. C’est pourquoi, nous approuvons la volonté du gouvernement à pouvoir choisir la langue véhiculaire du cours. De même, nous souhaitons que des cours de langue luxembourgeoise soient introduits, afin de promouvoir l’intégration de chaque élève. Nous préconisons une meilleure prise en charge de l’élève, en introduisant le tutorat obligatoire, des stages d’observation ainsi qu’une évaluation des professeurs. Finalement, nous plaidons pour que les cours d’art et de musique soient revalorisés dans le système scolaire.

 

Nous vous invitons également à consulter l’intégralité de nos résolutions sur notre site internet www.jugendparlament.lu

Pour tout renseignement complémentaire concernant le Parlement des Jeunes, n’hésitez pas à contacter le Bureau exécutif par mail : bureau@jugendparlament.lu

0

Résolution sur la réforme scolaire

En tant que membres du Parlement des Jeunes (PJ), il nous semble normal et naturel que nous, élèves, étudiants et jeunes, ayons notre mot à dire sur cette réforme scolaire, qui déchaîne des passions. Ne sommes-nous pas les premiers concernés ?

Nous partageons l’opinion qu’une réforme scolaire est nécessaire pour répondre aux exigences du temps. Le système doit s’adapter aux nouveaux défis et essayer de combler les lacunes actuelles. Les jeunes sont l’avenir d’un pays et maintenant, plus que jamais en ces temps de crises, le meilleur moyen d’en sortir est d’investir dans cet avenir.

Read more

0

Résolutions votées durant le Sommet du Parlement des Jeunes

Du lundi 8 au mercredi 10 juillet 2013 a eu lieu le sommet annuel du Parlement des Jeunes (PJ). Cet événement majeur, clôturant la session 2012-2013 du Parlement des Jeunes, a permis aux commissions thématiques de présenter le fruit de leurs travaux sous forme de résolutions.

Lors du sommet annuel, les membres du PJ ont eu l’opportunité de discuter les résolutions proposées, de les amender et de finalement les soumettre au vote de ses membres, lors d’une séance plénière qui s’est déroulée le 9 juillet 2013 à l’Auditoire du Cercle Cité. La séance plénière a été clôturée par une conférence sur la grande région de M. Claude Gengler, directeur de la fondation « Forum Europa ».

Read more

0

Entrevue entre M. Mosar et le Bureau du Parlement des Jeunes

Le 22 février 2013, le Président de la Chambre des Députés, M. Laurent Mosar a reçu le Bureau du Parlement des Jeunes à la Chambre des Députés. Read more

0