Résolution sur la mobilité et énergies renouvelables

La commission « Environnement » du parlement des jeunes a rédigé une résolution sur les thèmes énergies renouvelables et mobilité. Des points comme la problématique du stockage des énergies renouvelables ou la problématique de la production, le transport et l’élimination de panneaux photovoltaïques et d’accumulateurs lithium-ion y sont listés.
De plus, la résolution critique la mise en œuvre de la taxe sur le CO2. Le champ d’application de la taxe n’est pas bien défini et punit seulement les citoyens au lieu de les motiver. Donc, il faut mettre en place des dividendes climatiques. De cette façon les citoyens peuvent profiter de la taxe en gagnant de l’argent.
En outre, la commission a constaté qu’il existe peu de voitures électriques par rapport aux voitures à diesel ou à essence. Il existe aussi des problèmes en matière de la limitation de l’autonomie de la batterie et le manque de bornes de recharge. C’est pour cela que la commission revendique la mise en place d’un plus grand nombre de bornes de recharge sur l’ensemble du pays.
En dernier, la commission a réalisé que les bouchons sont un phénomène presque quotidien et que même les infrastructures P+R sont bondées. Par conséquence, les citoyens ont dû sacrifier 153 heures de leur temps libre en 2016. Pour éviter cette problématique, la commission propose de lancer des compagnies étrangères telles qu’Uber et recommande l’instauration d’une zone interdite aux automobiles privés pour soulager la capitale.
En conclusion, il convient de souligner que la commission est convaincue de l’importance du développement durable. C’est pour cela que la commission « Environnement » s’engage pour les énergies renouvelables et la diminution du trafic

Version originale: ENVI Résolution_Energies Renouvelables et Mobilité_2020_FINAL_FR_Original
Traduction allemande: ENVI Résolution_Energies Renouvelables et Mobilité_2020_FINAL_DE_Traduction

0