Résolution Space Laws

L’humanité découvre au fur et à mesure que des métaux, des minéraux et des sources d’énergie existent en quantités quasi infinies dans notre système solaire par conséquent l’intérêt politique et commercial pour l’exploitation de l’espace augmente à mesure que le concept devient de plus en plus réaliste.

Le droit international de l’espace  est principalement basé sur l’Outer Space Treaty de 1967, malgré plusieurs tentatives de mettre les pays en accord comme par exemple sur le Traité de la Lune 1979, la législation spatiale est restée depuis lors figée.

En raison de l’absence d’une législation de base internationale qui elle conduit à un manque de précision pour les lois au niveau nationale, des problèmes comme le manque de guarantie pour les entreprises, l’absence de coopération et de communication ou encore les assurances incompatibles subsistent.

Sachant que  le space mining est une forme d’exploitation très moderne, il faut voir ce que l’avenir réserve à ce secteur, mais il faut s’occuper dès maintenant des problèmes éventuels. Une exclusivité temporaire, une organisation avec un rôle de régulateur et la mise en place d’une assurance obligatoire indépendante ne sont que quelques points d’un cadre dont nous aurons besoin dans les années à venir.

Il est donc crucial que nous nous mettions d’accord sur un cadre mondial qui servira de guide pour les nations, qui permettra la transparence, l’équité et la collaboration, un cadre qui nous unira dans un avenir meilleur pour l’ensemble de l’humanité, et non seulement pour une poignée de privilégiés.

Voici le texte complet: AFET_Space Laws_2020_FR_Original

La traduction allemande de la résolution: AFET_Space Laws_2020_FINAL_DE_TRAD

0