Eldoradio: Jugendparlament enttäuscht iwwert de Resultat vum Referendum

D’Jugendparlament seet sech an engem Communiqué enttäuscht iwwert den kloren ‘Nee’ beim Referendum a Saachen Auslännerwahlrecht a Wahlrecht ab 16

http://news.eldo.lu/aktuell/whatshot/59765.html

Paperjam

Paperjam: « Double déception au Parlement des Jeunes »

S’il se félicite du rejet de la proposition faite au référendum de limiter la durée du mandat des ministres, le Parlement des jeunes regrette avant tout que les questions sur le droit de vote pour les étrangers et pour les plus jeunes ne soient pas passées.

http://paperjam.lu/news/double-deception-au-parlement-des-jeunes

 

Communiqué de presse du 7 mai 2015: Débriefing sur les sommets du 28 mars et 24 avril

Lors du sommet du 28 mars, deux membres du Bureau Exécutif (BE) ont démissionné pour marquer leur désaccord avec le fonctionnement du BE et le rejet répété de nouvelles initiatives pour dynamiser le Parlement des Jeunes (PJ). Un troisième membre s’est retiré quelques jours plus tard, ouvrant la voie à l’organisation de nouvelles élections (lorsque le BE ne compte plus que deux membres, il est démissionnaire d’après le règlement interne du PJ). Le sommet du 24 avril a vu l’élection d’Elisha Winckel au poste de Président. Il est entouré de Jana Degrott (Vice-Présidente), Christophe Mersch (Secrétaire Général), Philippe Roukoz et Pierre-Antoine Klethi au sein de la nouvelle équipe. Une présentation de chaque membre du nouveau BE se trouve en annexe sous forme d’une « newsletter extraordinaire »

Voir  le communiqué dans son intégralité :

1Communiqué_presse_7mai2015 (1)

Communiqué de presse: « La politique européenne d’asile et d’immigration »

Suite à la tragédie du naufrage de centaines de migrants au large de Lampedusa en octobre 2013, le Parlement des Jeunes avait déjà pris position en faveur d’une politique de gestion des flux migratoires véritablement européanisée, combinant :

  • l’accueil de davantage de réfugiés dans des conditions respectueuses de leur dignité humaine ;
  • un accroissement de l’immigration économique légale pour les migrants qualifiés, car les pays européens ont besoin de main d’œuvre étrangère ; et
  • une répression accrue contre les trafiquants d’êtres humains et l’emploi de clandestins dans des conditions intolérables.

 

L’Europe ne peut, certes, pas accueillir toute la misère du monde. Mais comme l’ont rappelé les grandes familles politiques européennes, ou encore Mgr Hollerich à l’ouverture de l’Octave, il faut une politique de la solidarité, une politique qui mette l’humain au centre. Les politiques poursuivies doivent être adaptées aux principes qui fondent nos sociétés et nos démocraties ; ce ne sont pas les grands principes qui doivent être adaptés aux considérations de court-terme et à l’agenda politique des partis populistes et xénophobes.

 

Les conclusions du Conseil Européen du 23 avril 2015, conduisant à un renforcement de l’opération Triton, pour la rendre comparable à l’opération italienne Mare Nostrum, ne sont qu’un premier pas pour parer à l’urgence de la situation et réduire le risque de nouvelles tragédies. Mais il faut aller plus loin et transformer les paroles en acte : la solidarité entre Etats membres doit devenir une réalité ; une action résolue en faveur de la résolution des conflits en Libye et en Syrie doit devenir une réalité ; une aide au développement véritablement efficace en Afrique doit devenir une réalité.

 

Nous appelons donc le gouvernement luxembourgeois à faire sienne l’ambition d’une Europe humaine, ouverte et accueillante.

Résolution sur la question du nucléaire iranien

Constatant que les sanctions internationales n’ont pas permis d’empêcher la poursuite du programme nucléaire iranien mais ont ramené les dirigeants iraniens à la table des négociations, le Parlement des Jeunes se félicite que la voie de la diplomatie soit poursuivie et montre des premiers signes de succès. En effet, le contexte politique au Proche- et Moyen-Orient est empoisonné par de multiples contentieux et tensions et la résolution des uns peut contribuer à la solution des autres.

Le Parlement des Jeunes reconnaît le droit de l’Iran à disposer de l’énergie nucléaire à des fins civiles mais rejette ses aspirations à la technologie nucléaire militaire, car l’équilibre précaire des forces en présence dans la région doit être préservé pour éviter une course d’armement. Il suggère également aux dirigeants iraniens et israéliens d’entamer des discussions bilatérales afin de recréer progressivement un climat de confiance et de respect.

Afin de parvenir à un accord compréhensif en juin, le Parlement des Jeunes propose que les « P5+1 » (Etats-Unis, Royaume-Uni, France, Chine et Russie, plus l’Allemagne) acceptent de suspendre les sanctions dès l’entrée en vigueur d’un tel accord, sous réserve que, de son côté, l’Iran s’engage à :

  • Etre totalement transparent avec l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) et accepter des contrôles très réguliers ; et
  • Pleinement respecter les principes du Traité de Non-Prolifération (TNP) et à renoncer au développement d’un programme nucléaire à des fins militaires.

En outre, le Parlement des Jeunes demande aux puissances nucléaires existantes d’assister l’Iran dans le développement de son programme nucléaire civil et d’aider l’Iran à se débarrasser des stocks de plutonium et d’uranium trop enrichi.

Enfin, dans une perspective européenne, le Parlement des Jeunes souhaite que la position des Européens soit mieux et plus étroitement coordonnée, notamment par un rôle accru de la Haute Représentante pour la PESC, ainsi que par des débats préliminaires au sein du Conseil.

Résolution sur la question du nucléaire iranien

Résolutions votées lors de la plénière intermédiaire du Parlement des Jeunes

La plénière intermédiaire du projet Parlement des Jeunes a eu lieu samedi passé (28.03.2015) au Cercle Cité à Luxembourg Ville. Neuf résolutions, sur des thèmes divers, ont été adoptées. Cette panoplie de résolutions démontre le bon travail des commissions thématiques du projet Parlement des Jeunes. Les résolutions sont à consulter sur le site du projet Parlement des Jeunes (www.jugendparlament.lu).

Veuillez trouver ci-joint les résolutions adoptés:

Résolution jeunes djihadistes

Résolution sur la lutte contre le virus Ebola et la réforme de l’aide au développement

Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste Etat Islamique

Résolution sur l’instruction civique 

Cours des religions

Résolution logement

Résolution portant sur la limitation des mandats des ministres

Résolution en faveur de l’ouverture encadrée du droit de vote aux résidents non luxembourgeois

Droit de vote à 16ans

Questionnaire Commission des affaires étrangères et migration

Chers tous,

Veuillez trouver ci-joint un questionnaire de la commission des affaires étrangères et migration du Parlement des Jeunes. Le questionnaire porte sur l’actualité politique internationale. La commission serait très reconnaissante si vous pouviez remplir le questionnaire et le partager avec vos amis.

 

Die Kommission für Außenpolitik und Migration des Jugendparlamentes hat einen Fragebogen über die internationale politische Aktualität erarbeitet. Die Kommission würde sich freuen wenn Sie sich die Zeit nehmen könnten um den Fragebogen auszufüllen und ihn mit ihren Freuden zu teilen.

https://fr.surveymonkey.com/s/FZMMPVL

 

 

Table Ronde « Droit de vote à 16 ans »

Le Bureau du Parlement des Jeunes a le plaisir de vous inviter à une Table Ronde qui aura comme sujet le « Droit de vote à 16 ans« , et se déroulera le 7 mars 2015 de 18.00-20.00 heures dans les locaux de la FNEL. (61 a, rue des Trèves L-2630 Luxembourg)

Il y aura des présentations par des experts, des face-à-face entre députés et des discussions entre les hommes politiques et les jeunes.

Venez-nombreux!

 

Plénière inaugurale 18.10.2014

Plénière inaugurale du Parlement des Jeunes 2014-2015

Le 18 octobre 2014 a débuté la 6e session du Parlement des Jeunes au Forum Geesseknaeppchen. Plus de 100 membres étaient présents pour voter des résolutions et pour élire et choisir des commissions thématiques, dans lesquelles ils veulent travailler pendant la session suivante.

Les 15 résolutions adoptées sont :

  • Resolution des Jugendparlamentes zum geplanten Freihandelsabkommen zwischen der EU und den USA (TTIP)
  • Nouvelles méthodes d’apprentissage dans l’Enseignement secondaire et l’Enseignement secondaire technique
  • Résolution en faveur d’une instruction scolaire de la langue luxembourgeoise
  • Recyclage : unification du système de tri
  • Résolution sur l’euthanasie (1)
  • Résolution sur la réduction de la consommation de viande
  • Cannabis : à quand la dépénalisation ?
  • Position des Jugendparlamentes zur Rentenreform
  • Résolution sur la garantie pour la jeunesse
  • Résolution dur la question israélo-palestinienne
  • Résolution sur le futur de l’Europe
  • Résolution sur la politique européenne d’asile et d’immigration
  • Résolution du Parlement des Jeunes sur la libre circulation des citoyens européens (et assimilés) dans l’UE
  • Résolution sur les conséquences de la crise en Ukraine pour l’UE
  • Résolution sur les quotas de femmes

 

Les commissions choisies sont:

  • Commission 1 : Santé, environnement et transport
  • Commission 2 : Affaires étrangères et migrations
  • Commission 3 : Education
  • Commission 4 : Economie, travail et fonctionnement de l’Etat
  • Commission 5 : Egalité des chances

Vous trouverez les photos de la plénière si dessous.

Photos de la séance plénière inaugurale (18.10.2014)

Jugendparlament 2014

Le Parlement des Jeunes (PJ) est une plateforme où chaque Jeune âgée entre 14 et 24 ans et habitant au Luxembourg a l’occasion de discuter et débattre ensemble avec d’autres Jeunes sur des sujets qui les intéressent et qui touchent leur vie de tous les jours.
Le Parlement des Jeunes débutera sa nouvelle session au mois d’octobre et, une fois de plus, il est à la recherche de jeunes prêts à donner une voix à la jeunesse luxembourgeoise !
Si tu :

  • as entre 14 et 24 ans et tu habites au Luxembourg ;
  • parles et comprends les langues du pays ;
  • as des choses à dire, mais tu ne sais pas où te faire entendre ;
  • veux faire connaitre ton opinion tout en apprenant à mieux t’exprimer ;
  • veux rencontrer d’autres jeunes qui comme toi veulent faire bouger des choses.

Alors c’est de toi que le Parlement des Jeunes a besoin !
Inscris –toi jusqu’au 18 octobre et fais entendre ta voix !