Communiqué de Presse

Le Parlement des Jeunes salue les discussions du gouvernement au tour du sujet de la prostitution et des « bodycams » pour les policiers (Articles parus notamment dans le Tageblatt le 7.12.2017 et dans l’Essentiel le 12.12.2017).

 

En ce qui concerne le débat autour de la prostitution avec le dépôt du projet-loi 7008 sur l’exploitation de la prostitution, le proxénétisme et la traite des êtres humains à des fins sexuelles, proposé par le gouvernement, l’attitude prohibitionniste du gouvernement va à l’encontre de la résolution votée par le Parlement des Jeunes du Luxembourg.

Nous aimerions attirer l’attention sur la résolution sur la prostitution, écrite par la commission “Santé, environnement et transport” du Parlement des Jeunes, qui avait été présenté devant les députés et le ministre concerné lors de la session 2014-2015.

 

De plus au mois de juillet de cette année-ci, en réaction à la pétition nr.797 avec le titre « cameras pour tous les policiers», le Parlement des Jeunes avait déjà exprimé ses préoccupations sur la protection des données (et la révision de la loi modifiée du 2 août 2002.). En effet, le parlement des jeunes avait demandé une mise en place d’un cadre juridique qui répond à l’enjeu (juridique) causé par la nature des « bodycams », qui seraient en constante utilisation et par conséquent pourrait filmer n’importe qui, n’importe où.

 

Voilà pourquoi, le Parlement des Jeunes revendique une considération plus attentive de ses textes par la chambre des députés et le gouvernement, car ils représentent l’opinion des jeunes parlementaires.

 

 

Le Bureau Exécutif du Parlement des Jeunes

 

 

http://www.jugendparlament.lu/files/2015/07/r%C3%A9solution_prostitution.pdf

http://www.jugendparlament.lu/2017/08/resolution-sur-la-surveillance-bodycams/

 

 

Author: Viktoria

Share This Post On