Résolution sur le système interne de « Restopolis »

D’après la publication de l’administration de l’Environnement en 2013, un habitant du Luxembourg jette en moyenne 115 kilos d’aliments, le chiffre le plus élevé des pays développés, se basant sur la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture). Ce gaspillage, toujours selon la FAO, vient à 19% de la restauration.


Plus récemment, selon les statistiques issues du 31 octobre 2016 par le portail des statistiques du Grand – Duché du Luxembourg, chaque habitant au Luxembourg jette 123 kilos d’aliments par an à la poubelle. Des 123 kilos, 56 kilos sont des déchets d’aliments encore comestibles, en autres mots 338 grammes d’aliments encore mangeables par jour, l’équivalant à 105 Euros par an et par personne.

La restauration collective cause 9% de ce gaspillage. Restopolis, le service de restauration assuré par le Ministère de l’Education Nationale de l’Enfance et de la Jeunesse, organise le catering dans la majorité des lycées du Luxembourg. Faisant partie de la vie quotidienne de presque tous les lycéens de notre pays, Restopolis est une référence pour l’alimentation et gastronomie pour les nouvelles générations.

  1. Prenant en compte un manque de flexibilité de la part des responsables concernant la composition individuelle des plats proposés. L’obligation de divers composantes du plat augmente la possibilité que le consommateur le laisse sur l’assiette, ce qui provoque du gaspillage ou frustration de l’élève car il n’a pas le droit de remplacer des composantes qui ne lui plaisent pas;
  2. Convaincu qu’une alimentation/nutrition saine puisse se réaliser sans une consommation de viande quotidienne, Restopolis n’a pas un jour sans viande servie. Ce qui est beaucoup trop pénible pour l’environnement;
  3. Ayant pris connaissance avec satisfaction que les cantines Restopolis disposent d’un index regroupant les différents produits allergènes par le biais de chiffres, nous ne pensons pas que cela soit assez développé;
  4. Persuadé que l’application et le site internet de Restopolis, sont ignorés par la plupart des élèves, parce qu’ils ne comprennent pas assez de fonctionnalités utiles pour eux et ne sont pas déployés pour éviter le gaspillage;
  5. Gravement préoccupé que Restopolis utilise encore des couverts en plastique concernant les plats à emporter;

Le Parlement des Jeunes:

  1. Encourage Restopolis de donner la possibilité au client de pouvoir constituer son menu en fonction de ses préférences, convictions et être capable de choisir un remplacement en payant un prix adapté et raisonnable.
  1. Propose à Restopolis d’établir une journée sans viande pour motiver les jeunes d’essayer des plats végétariens.
  1. Recommande Restopolis d’ajouter la liste d’allergènes au-dessous du menu de la semaine et de l’intégrer dans leur application.
  1. Suggère de travailler avec le PJ pour optimiser l’application, en développant des fonctionnalités comme un système de réservation pour éviter le gaspillage et réduire les files d’attente.
  1. Propose le développement du site internet pour un fonctionnement plus intuitif et correspondant aux besoins des jeunes.
  1. Recommande avec insistance que Restopolis s’engage dans la recherche, ainsi que l’application, des emballages recyclables ou écologiques pour les produits alimentaires dans leurs cantines.

Résolution Restopolis_vo

Author: Viktoria

Share This Post On