Réaction du PJ au discours du Président Juncker sur l’état de l’Union

REACTION DU PJ AU DISCOURS DU PRESIDENT JUNCKER SUR L’ETAT DE L’UNION

Le discours sur l’Etat de l’Union du Président Juncker cerne bien les principaux défis qui, selon le PJ, attendent l’UE et ses citoyens au cours des prochains mois.

Le PJ salue la volonté d’approfondir l’intégration et la coopération au sein de l’UE, que ce soit sur les questions migratoires, de politique étrangère, énergétiques ou économiques. Il faut effectivement plus d’union dans notre UE, comme l’a dit le Président Juncker, une UE qui incarne nos valeurs communes et qui soit au service des citoyens.

Le PJ appelle à une mise en œuvre rapide des initiatives présentées en matière de politique européenne d’asile et d’immigration, en particulier (i) une réforme des règles de Dublin et des « quotas » permanents pour répartir les réfugiés et demandeurs d’asiles, (ii) une facilitation de l’immigration légale, (iii) des critères communs pour accorder ou non la protection internationale, (iv) des conditions humaines d’accueil des migrants et (v) une politique étrangère cohérente au Proche-Orient et en Lybie. Le PJ sera attentif au paquet de mesures sur l’immigration légale qui sera présenté début 2016.

Le PJ attend en outre de l’UE qu’elle soit à l’avant-garde sur les questions climatiques et soit une source d’inspiration pour les autres principales économies mondiales. En outre, comme l’a très justement noté le Président Juncker, la conférence de Paris (COP21) ne sera qu’une première étape sur la longue route pour convaincre tous les acteurs – des citoyens individuels aux multinationales en passant par les administrations publiques – de changer des attitudes pour sauver notre planète.

Sur les questions économiques, le PJ approuve l’attachement à l’intégrité de la zone euro et le désir d’une union économique et monétaire plus intégrée (donc solidaire, disciplinée et convergente) et plus démocratique.

S’agissant du référendum britannique, le PJ se prononcera le moment venu plus en détail sur le sujet. Il est important de préserver l’intégration européenne, mais sans remettre en cause des principes fondamentaux, dont la libre circulation des citoyens européens qui est une pierre angulaire pour tenter de résorber le fléau du chômage de masse dans plusieurs Etats membres.

Enfin, en matière de politique étrangère, le PJ soutient la position prônée par le Président Juncker sur les dossiers ukrainiens/russes et chypriotes.

 

Cf résolutions du PJ:

  • Politique européenne d’asile et d’immigration (2013/14)
  • Résolution du Parlement des Jeunes sur la libre circulation des citoyens européens (et assimilés) dans l’UE (2013/14)
  • Conséquences de la crise ukrainienne sur la politique étrangère de l’UE (2013/14) 
  • Résolution sur le processus de paix et réunification de Chypre (2014/15) 
  • Résolution sur la conférence de Paris sur le climat (Environnement/COP21 2014/15) 
  • Résolution sur la politique européenne d’asile et d’immigration (Approfondissement de l’intégration européenne 2013/14,) 

Author: Viktoria

Share This Post On