Communiqué de Presse 28.01.14

Le Parlement des Jeunes estime que la formation d’un nouveau gouvernement représente une opportunité pour mettre au premier plan les préoccupations des générations futures. Ainsi, nous avons analysé et commenté le contenu du programme gouvernemental pour en faire ressortir les points suivants :

Droit de vote à 16 ans

Le Parlement des jeunes approuve l’initiative du gouvernement d’introduire le droit de vote à 16 ans. Il s’agit d’un moyen efficace pour contrebalancer l’hégémonie des personnes âgées et d’inciter les responsables politiques à défendre les intérêts des jeunes. Cette loi devra aller de pair avec une éducation civique plus approfondie à l’école pour pouvoir préparer les jeunes correctement à leur nouvelle responsabilité.

Droit de vote pour tous les résidents

Le Parlement des Jeunes salue l’initiative du nouveau gouvernement pour faciliter l’intégration des citoyens non luxembourgeois et donne une opinion favorable à l’idée de donner le droit de vote aux résidents non luxembourgeois pour les élections au niveau national. Le Parlement des Jeunes espère que le referendum, qui aura lieu en 2015, donnera un avis positif à cette idée.

Par contre, le Parlement des Jeunes critique que, dans le programme gouvernemental, une diminution du délai d’inscription pour les élections communales n’ait pas été retenue.

De plus, le Parlement des Jeunes se demande si le droit de vote des résidents non luxembourgeois, sera lié à des conditions comme par exemple un temps de résidence obligatoire, ce qui serait important pour le Parlement des Jeunes.

Chômage des jeunes

Nous plaidons pour la création de centres éducatifs spécialisés qui assureront une formation spécifique de qualité aux jeunes, afin que ces derniers soient préparés, lors de leur l’entrée sur le marché du travail. Le PJ tient à souligner que notre système scolaire devrait davantage s’occuper des élèves du cycle inférieur de l’EST (modulaire). De plus, il faut absolument veiller à ce que ces formations soient en cohérence avec les besoins et les revendications du marché du travail. Ainsi nous plaidons pour une sorte de <<numerus clausus >> dans les branches qui n’offrent que peu de débouchés sur le marché du travail. En outre, nous sommes d’avis que les entreprises devraient être davantage intégrées dans la formation p.ex en offrant aux jeunes plus de possibilités de stage en entreprise.

Séparation entre église et Etat

Le Parlement des Jeunes se félicite de l’intention du nouveau gouvernement à remettre en cause les conventions existantes entre certains cultes et l’Etat. Si la nouvelle coalition déclare affirmer le principe de la neutralité de l’Etat envers les différentes confessions religieuses, force est de reconnaître qu’elle ne retient pas l’abrogation des articles 22 et 106 de la Constitution luxembourgeoise afin que l’Etat ne reconnaisse et ne finance plus aucun culte. Quant à l’introduction d’un cours unique et neutre d’éducation aux valeurs, le Parlement des Jeunes soutient vivement la politique du nouveau gouvernement et revendique l’introduction de l’enseignement aux valeurs aussi tôt que possible.

La réforme scolaire

Le Parlement des Jeunes plaide pour un système scolaire plus flexible, qui s’adapterait mieux aux besoins individuels et linguistiques de chaque élève et qui pousserait le niveau scolaire vers le haut et non vers le bas. C’est pourquoi, nous approuvons la volonté du gouvernement à pouvoir choisir la langue véhiculaire du cours. De même, nous souhaitons que des cours de langue luxembourgeoise soient introduits, afin de promouvoir l’intégration de chaque élève. Nous préconisons une meilleure prise en charge de l’élève, en introduisant le tutorat obligatoire, des stages d’observation ainsi qu’une évaluation des professeurs. Finalement, nous plaidons pour que les cours d’art et de musique soient revalorisés dans le système scolaire.

 

Nous vous invitons également à consulter l’intégralité de nos résolutions sur notre site internet www.jugendparlament.lu

Pour tout renseignement complémentaire concernant le Parlement des Jeunes, n’hésitez pas à contacter le Bureau exécutif par mail : bureau@jugendparlament.lu

Author: sbritz

Share This Post On

Submit a Comment