Multilinguisme

Par cet avis, le Parlement des Jeunes, organe représentatif de la jeunesse au Luxembourg, voudrait bien souligner l’importance du plurilinguisme, ainsi que de l’éducation multilingue, au sein de la société luxembourgeoise.

Le multilinguisme, placé dans le contexte socioculturel du Luxembourg, s’avère comme un garant de la cohésion sociale du Grand-duché. La composition démographique complexe de la société luxembourgeoise fait de la maîtrise de plusieurs langues un facteur d’intégration primaire.

Non seulement au niveau de la société, mais surtout au niveau de l’école, l’intégration assume un rôle primordial en favorisant la création de liens sociaux entre les élèves d’origine différente. Le plurilinguisme permet donc de garantir un climat scolaire sain en intégrant les enfants de nationalité étrangère dans notre société.

Contrairement à l’opinion publique, qui prétend souvent que le système scolaire plurilingue représenterait une entrave au processus d’intégration des étrangers, le Parlement des Jeunes voudrait bien insister sur le fait que parmi les quatre langues véhiculaires au Luxembourg, à savoir le luxembourgeois, le français, l’allemand et l’anglais, il y a au moins une de ces langues maîtrisée par tous les interlocuteurs d’une conversation.

Le Parlement voudrait bien confirmer son appui au système plurilingue et insister sur l’importance indéniable de cet atout.

Soulignons que cette capacité s’avère non seulement comme un fort facteur d’intégration, mais également comme un avantage professionnel.

Dans le monde du travail, le multilinguisme reste une qualité professionnelle recherchée. D’autant plus il ne faut pas dire que dans un pays, qui voit chaque jour 147000 frontaliers, ressortissants des pays limitrophes du Grand-duché de Luxembourg, passer sa frontière, la maîtrise de plusieurs langues est incontournable, voir vitale.

Pourtant, l’importance du plurilinguisme ne se limite non seulement à la Grande Région, mais joue aussi un rôle important au sein de l’Union Européenne. Dans cette Union Européenne, dans laquelle il existe environ vingt-trois langues officielles, les langues les plus dominantes demeurent l’anglais, le français et l’allemand. Ce fait, ainsi que la position géographique du Luxembourg au cœur de l’Europe entre la culture francophone et germanophone, a favorisé l’implantation de nombreuses institutions européennes au Grand-duché.

En dernier lieu le Parlement des Jeunes tient à souligner que le plurilinguisme au Luxembourg n’est pas un plurilinguisme géographique, c’est-à-dire il n’existe pas au Luxembourg plusieurs groupes sociaux dont chacun cherche, à travers  l’usage de sa langue propre, s’isoler des autres communautés linguistiques. Au Luxembourg, le multilinguisme est fonctionnel, c’est-à-dire nous sommes capables de changer de langue pendant une même conversation.

Contrairement à nombreux de nos voisins, où les différentes langues et dialectes font partie des identités régionales au sein du pays, le multilinguisme lui-même est caractéristique même de l’identité nationale luxembourgeoise. Le plurilinguisme ne nous sépare pas, il nous unit, nous définit en tant que pays.

Author: sbritz

Share This Post On

Submit a Comment